Page d'accueil Atelier instrumental et documentaire Astrolabe nautique Astrolabe nautique anglais-français

Plan du site

Photo de l'astrolabe nautique

Astrolabe Nautique
Nautical Astrolabe


L'astrolabe nautique permet de déterminer la latitude d'un lieu par la mesure de la hauteur méridienne du Soleil ou de la hauteur de l’Étoile Polaire. On lui a donné le nom astrolabe car sa forme est inspirée de celle de l'astrolabe planisphérique. Le mot astrolabe vient du grec astron (astre) et lambanein (saisir, prendre).

Pour déterminer sa latitude dans l’hémisphère nord, il est aisé d’utiliser l’Étoile Polaire dont la hauteur dans le ciel correspond, avec une petite correction, à la latitude du lieu d’observation.
L'astrolabe nautique permet de déterminer la hauteur de l'Étoile Polaire.

figurine S’il se trouve au sud de l’Équateur, le navigateur doit nécessairement utiliser la hauteur du Soleil ou plus exactement sa distance zénithale (écart entre le Zénith et la hauteur du Soleil).
Pour mesurer la hauteur du Soleil, il faut utiliser un instrument permettant d’observer le Soleil sans se brûler les yeux. C’est bien le cas avec l’astrolabe nautique, qui permet de peser le Soleil, sans le regarder directement (l'expression peser le Soleil vient de la masse de certains astrolabes en bronze, qui pouvaient peser de 2 à 3 kg).


L'invention de l'astrolabe nautique est souvent attribuée à Martin Behaïm (1459-1507). Ce cosmographe allemand était membre d’un groupe d’astronomes réunis par le roi Jean II du Portugal pour résoudre les problèmes de navigation rencontrés par les marins portugais dans leur volta au large de l’Afrique.

Le calcul de la latitude du lieu d'observation est précédé de la mesure de la hauteur du Soleil quand il passe au méridien du lieu (méridienne du Soleil).

L'observateur maintient l'astrolabe verticalement par l'anneau de suspension et fait tourner l'alidade jusqu'à ce que la lumière du Soleil traverse les trous des deux pinnules.

Selon les graduations de l'instrument l'observation donne la hauteur méridienne (hm) ou la distance zénithale méridienne (zm).

La détermination de la latitude par la hauteur méridienne du Soleil implique d’utiliser la formule suivante :

latitude = distance zénithale ± déclinaison

ϕ = 90° – hm ± δ   ou   ϕ = zm ± δ

ϕ = latitude du lieu
hm = hauteur méridienne du Soleil
zm = distance zénithale méridienne du Soleil
δ = déclinaison du Soleil


La hauteur du Soleil ou la distance zénithale sont lues sur les graduations de l'astrolabe tandis que la déclinaison est donnée par des tables, dont les premières ont été établies par l’astrologue Zacuto (1450- vers 1510), membre du groupe réuni par Jean II. astrolabe nautique

The nautical astrolabe allows to determine the latitude of a place by measuring the meridian height of the Sun or the height of the Polar Star. It was given the astrolabe name because its shape is inspired by that of the planispheric astrolabe. The word astrolabe comes from the Greek astron (star) and lambanein (grab, take).

To determine its latitude in the northern hemisphere, it is easy to use the Polar Star, whose height in the sky corresponds, with a small correction, to the latitude of the place of observation.

The nautical astrolabe allows to determine the height of the Polar Star.

figurine If located south of Equator, the navigator must necessarily use the height of the Sun or more precisely its zenith distance (gap between the Zenith and the height of the Sun).
To measure the height of the Sun, you must use an instrument to observe the Sun without burning your eyes. This is indeed the case with the nautical astrolabe, which allows to weigh the Sun, without looking directly at it (the expression to weigh the Sun comes from the mass of some bronze astrolabes, which could weigh from 2 to 3 kg).


The invention of the nautical astrolabe is often attributed to Martin Behaim (1459-1507). This German cosmographer was a member of a group of astronomers brought together by King John II of Portugal to solve the navigation problems encountered by Portuguese sailors in their volta off Africa.

The calculation of the latitude of the place of observation is preceded by the measurement of the height of the Sun when it goes past the meridian of the place (meridian line of the Sun).

The observer holds the astrolabe vertically by the suspension ring and rotates the alidade until the Sun’s light passes through the holes of the two pinnules.

According to the graduations of the instrument the observation gives the meridian height (hm) or the meridian zenith distance (zm).

Determining latitude by the meridian height of the Sun means using the following formula :

latitude = zenith distance ± déclination

ϕ = 90° – hm ± δ   or   ϕ = zm ± δ

ϕ = location latitude
hm = meridian Sun height
zm = zenith meridian distance from the Sun
δ = declination of the Sun


The height of the Sun or the zenith distance are read on the graduations of the astrolabe while the declination is given by tables, the first of which were established by the astrologer Zacuto (1450 - 1510), member of the group assembled by John II.



Page d'accueil Atelier instrumental et documentaire Astrolabe nautique Astrolabe nautique anglais-français