Page d'accueil Atelier instrumental et documentaire Titiro 'étu Construction

Plan du site

Construction du Titiro 'étù

Le titiro étú est utilisé pour vérifier rapidement la hauteur d'une étoile donnée arrivée à son zénith. Ce n'est pas un instrument de mesure. Sa construction ne demande pas une précision exagérée.

Vider la noix de coco.
Couper proprement l'extrémité percée et vider la noix de sa pulpe.

La seule difficulté est dans la détermination sur une forme irrégulière de l'angle entre l'oculaire et l'objectif. La méthode proposée tient de la géométrie de base des triangles et du découpage.

Poser la coque bien verticalement sur un récipient un peu plus étroit que la base de la noix. Tracer sur la noix autour du récipient la ligne d'horizon artificiel.

Mesurer le diamètre intérieur du récipient = diamètre de la ligne d'horizon.
Poser une équerre contre le renflement de la coque et mesurer l'écart à cette verticale au niveau de la ligne d'horizon (écart 1) et au niveau approximatif de l'emplacement de l'objectif (écart 2).


Tracer un rectangle ABCD en bas d'une feuille de papier.


À partir du côté AB construire un triangle ABE avec  = 90° et B̂ = latitude du lieu


Découper la forme et la présenter contre la noix de coco. Le point E donne la hauteur de l'objectif. Marquer son emplacement sur la noix.



Sur la ligne d'horizon percer régulièrement une vingtaine de trous d'un diamètre de 3 mm (titiro étú) ou quatre trous disposés orthogonalement par rapport à la coque (calebasse sacrée dessinée par P. Jourdain).


Choisir un de ces trous comme oculaire.

Sur la partie de la coque qui lui est diamétralement opposée, à la hauteur repérée, percer un trou de 6 à 8 mm pour servir d'objectif.




Page d'accueil Atelier instrumental et documentaire Titiro 'étu Construction