Page d'accueil Atelier instrumental et documentaire Roue pôle-homme Historique de la roue pôle-homme

Plan du site

Historique de la roue pôle-homme


Encore appelé roue pôle-homme (Roda do homen do Polo), l'homme du pôle est une forme humaine imaginaire dont la première silhouette imprimée connue figure dans le Repertório dos Tempos, ouvrage du portugais Valentim Fernandes1 édité en 1518. Il est décrit comme un moyen pour le pilote d'un navire de lire l'heure la nuit.

En France, il est imprimé pour la première fois dans l'édition de 1520 du Grand routtier de Pierre Garcie Ferrande2 .

L'homme peut être figuré de dos ou de face, avec les bras dans une croix. Un trou est percé au niveau de son nombril.


Trois versions de l'homme du
pôle, de face ou de dos

rr rr rr


L’homme du pôle peut être dessiné sur un disque et regardé en même temps que les étoiles, en plaçant Polaris dans le centre du disque. Il est aussi envisageable que chaque pilote conservait l'image dans sa mémoire et s’en faisait une représentation mentale pendant son observation. L'important était que chaque pilote conserve son système de référence (homme de face ou de dos).

Il s'employait avec une série de règles qui permettaient de déterminer l'heure aux étoiles en comparant la position de Kochab de la Petite Ourse avec le dessin de l'homme. Elle pouvait être sur la tête, sur l'épaule droite, sous les pieds, etc. Selon la date de l’observation, chacune des positions indiquait une heure.

À partir des années 1510 un texte connu sous le nom de Régiment du Nord systématise toutes ces règles. Y figurent des tables permettant de préciser la latitude en donnant la correction à apporter à la hauteur de l'Étoile Polaire au-dessus de l'horizon en fonction de la position de Kochab.

La note de Christophe Colomb du 30 septembre 1492 dans son Journal de bord du premier voyage atteste que l'image de L'homme du Pôle et les règles contenues dans le Régiment du Nord étaient connues et utilisées avant leurs publications imprimées.



1Valentim, Fernandes (?-1518 ou19). Imprimeur et traducteur allemand installé à Lisbonne. Il correspondait avec des intellectuels et des artistes de toute l'Europe.

2Pierre Garcie dit Ferrande (né en 1441 et mort en 1502 à Saint-Gilles-sur-Vie), navigateur français, écrivain maritime.


Page d'accueil Atelier instrumental et documentaire Roue pôle-homme Historique de la roue pôle-homme