Page d'accueil Atelier instrumental et documentaire Quadrants Historique

Plan du site

Historique du quadrant

Le quadrant est un des plus anciens instruments d'astronomie.

Au IIe siècle, Ptolémée[1] en établit le principe, qui sera repris à partir du Xe siècle pour la construction de quadrants monumentaux d'observations astronomiques dans le monde arabe, en Perse et en Inde.
En Europe, au XVIe siècle Tycho Brahé[2] utilise aussi des grands quadrants.

Au XIe siècle des traités décrivent avec précision les quadrants "anciens" (quadrans vetus) qui permettent de lire les heures inégales, de mesurer la hauteur d'un astre et de résoudre des problèmes topographiques.

À la fin du XIIIe siècle l'astronome Profatius Judeus[3] invente le quadrant "nouveau" (quadrans novus) appelé aussi astrolabe-quadrant.
Ce quadrant est obtenu à partir du double rabattement d'un astrolabe planisphérique dont il a quasiment le même usage.

Au XVe siècle les besoins de la navigation océanique poussent les portugais à utiliser le quadrant pour la détermination de la latitude par la hauteur de l'Étoile Polaire.

On sait qu'en 1492 Christophe Colomb a utilisé un quadrant et qu'en 1520 Magellan en avait embarqué vingt et un à bord de ses navires.



[1]PTOLEMÉE Claude : astronome et astrologue grec, vers 90 – vers 168.

[2]BRAHÉ Tycho : astronome danois, 1546 – 1601

[3]PROFATIUS Judeus : astronome et mathématicien de Montpellier, 1236 – 1304



Page d'accueil Atelier instrumental et documentaire Quadrants Historique