Page d'accueil Atelier instrumental et documentaire Anneau astronomique Historique

Plan du site

Historique de l'anneau astronomique


Au IIe siècle avant JC l'astronome Hipparque1 aurait effectué les mesures des équinoxes à l'aide d'un anneau astronomique équatorial composé de deux anneaux (un dans le plan de l'équateur et l'autre dans le plan du méridien du lieu d'observation). Nicolas Bion2 en 1752 dans le Traité de la construction et des principaux usages des instruments de mathématique décrit la construction d'un tel anneau qui servait à lire l'heure.

L'anneau astronomique qui sert à mesurer la hauteur du Soleil a été utilisé dans la marine jusqu'au XVIII e siècle. Les plus anciens étaient en bois. Certains anneaux avaient un très grand diamètre (50 cm environ).
On trouve les descriptions de ces anneaux dans le livre de Georges Fournier3 Hydrographie contenant la théorie et la pratique de toutes les parties de la navigation publié en 1643 et dans le Traité de Navigation de Jean-Baptiste Denoville4 écrit vers 1760.
Le Père Fournier parle ainsi de l'anneau : "Pour moi j'estime que cet Anneau est encore plus commode sur mer que l'astrolabe : premièrement, à cause qu'il n'est sujet à aucune règle, ni pinnules, ni aux inconvénients qui en arrivent."



1 HIPPARQUE DE NICÉE : astronome grec, 1er quart du IIe siècle-après 127 av.JC.

2 BION Nicolas : 1652- 1733, ingénieur et cosmographe français, constructeur d'instruments de mathématiques.

3FOURNIER Georges : 1595-1652, prêtre jésuite français, géographe, hydrographe et mathématicien de renom. Il était aumônier de la Marine.

4DENOVILLE Jean-Baptiste : 1732-1783, capitaine français de la marine marchande.



Page d'accueil Atelier instrumental et documentaire Anneau astronomique Historique